Festival De Navratri

À juste titre appelé « Le Carnaval de Rio de l’Est », le Navratri est célébré dans tout le pays avec des variations en coutumes et rituels selon l’état. Dans l’ensemble, le pays entier porte un regard de fête et d’ethnicité élégante au cours de ce festival. Bien que beaucoup de légendes soient associées à ce festival, tout le monde serait d’accord que ce festival célèbre le Bien triomphant sur le Mal et la féminité.

Comme son nom l’indique, Navratri signifie littéralement Neuf Nuits. Il est donc observé pendant neuf nuits de suite. Théoriquement et selon les textes hindous il y a quatre Navratris dans une année, le Sharada Navratri qui tombe entre le mois de septembre et d’octobre est le plus célèbre. Chacun des 4 Navratris a lieu pendant la phase montante de la lune. Si la date soit la même pour l’ensemble du pays, les rituels et les coutumes varient partiellement ou entièrement d’un état à l’autre.

Les légendes majeures associées à ce festival sont celles de la déesse Durga qui triomphe sur le roi démon Mahishasura (selon le Shaktisme) et le Seigneur Rama triomphant sur le roi démon Ravana (selon le Vaishnavisme). Bien que les légendes proviennent de différentes écoles d’hindouisme, les deux festivals visent à célébrer la féminité. Alors que dans le shaktisme, la déesse est singulièrement le centre des festivités, dans le Vaishnavisme, les rituels sont centres sur le Seigneur Rama qui adore la déesse Durga dans ses différentes formes pendant ces neuf nuits pour obtenir toute son énergie et ses bénédictions afin de vaincre le puissant roi Ravana.

Si les légendes ne sont que deux, les festivités, les pratiques et les rituels sont nombreux qui ne peuvent pas tous être discutés dans un seul blog. Examinons donc les plus éminents dans les blogs à venir.